La couronne effeuillée II

J’irai, j’irai porter ma couronne effeuillée
Au jardin de mon père où revit toute fleur ;
J’y répandrai longtemps mon âme agenouillée :
Mon père a des secrets pour vaincre la douleur.
J’irai, j’irai lui dire, au moins avec mes larmes :
“Regardez, j’ai souffert … ” il me regardera,
Et sous mes jours changés,
Sous mes pâleurs sans charmes,

Parce qu’il est mon père il me reconnaîtra.

– Marceline Desbordes-Valmore – La couronne effeuillée –

under the pyramids x aryhadne - La couronne effeuillée II 1

Read the rest of this entry »

La couronne effeuillée I

J’irai, j’irai porter ma couronne effeuillée
Au jardin de mon père où revit toute fleur ;
J’y répandrai longtemps mon âme agenouillée :
Mon père a des secrets pour vaincre la douleur.
J’irai, j’irai lui dire, au moins avec mes larmes :
“Regardez, j’ai souffert … ” il me regardera,
Et sous mes jours changés,
Sous mes pâleurs sans charmes,

Parce qu’il est mon père il me reconnaîtra.

– Marceline Desbordes-Valmore – La couronne effeuillée –

 under the pyramids x aryhadne - La couronne effeuillée I 3

Read the rest of this entry »

La poussière du jour et la cendre de l’heure

The dust of the hour and the ash of the day
Fall down onto our hearts like a bitter rain,
As in the fleeting day and ephemeral hour
How much love and hope have they put into it!

The dust of the day and the ash of the hour
Contain our sighs, our wishes and our songs;
Every hour soaring, a little we perish,
And in front of this incessant death, 
I weep

The dust of the day and the ash of the hour …

– Albert Lozeau – The dust of the day –

under the pyramids x aryhadne - La poussière du jour 5

Read the rest of this entry »

Petroglyphs

I greet the sun!
Rising from the darkness,
Rising in the day.

From the Ginnungagap,
Of Yggdrasil ash,
In your light, the spire shall grow.
In your darkness, the spire shall die.

– Wardruna – Dagr –

under the pyramids - petroglyphs 0

Read the rest of this entry »

The one that never thought of me

“What business had I to think of one that never thought of me?”

– Anne Brontë – Agnes Grey

ellen rogers x under the pyramids - the one that 0

Read the rest of this entry »

Of Cloudless Climes and Starry Skies

She walks in beauty, like the night
Of cloudless climes and starry skies;
And all that’s best of dark and bright
Meet in her aspect and her eyes;
Thus mellowed to that tender light
Which heaven to gaudy day denies
[…]

– Lord Byron – She walks in Beauty

under the pyramids x petit bones - of cloudless climes 1

Read the rest of this entry »

Nornir

In Norse mythology, the Norns (plural “nornir”) are female beings who rule the destiny of gods and men. They are comparable to the Moirai (also called “The Fates”) in Greek mythology.

According to Snorri Sturluson’s interpretation of the Völuspá, the three most important norns are Urðr, Verðandi and Skuld. They come out from a hall standing at the Well of Urðr, the well of fate, from which they draw water and take sand that lies around it, which they pour over Yggdrasill so that its branches will not rot.

under the pyramids - nornir 1

Read the rest of this entry »

Playthings, dead things

The agony is exquisite, is it not? A broken heart. You think you will die. But you just keep living. Day after day, after terrible day.

– Charles Dickens – Great Expectations –

under the pyramids x stormvild - dead things 1

Read the rest of this entry »

Les Champs léthargiques II

La foule des vivants rit et suit sa folie,
Tantôt pour son plaisir, tantôt pour son tourment ;
Mais par les morts muets, par les morts qu’on oublie,
Moi, rêveur, je me sens regardé fixement.
[…]

Moi, c’est là que je vis ! — cueillant les roses blanches,
Consolant les tombeaux délaissés trop longtemps,
Je passe et je reviens, je dérange les branches,
Je fais du bruit dans l’herbe, et les morts sont contents.

Là je rêve ! et, rôdant dans le champ léthargique,
Je vois, avec des yeux dans ma pensée ouverts,
Se transformer mon âme en un monde magique,
Miroir mystérieux du visible univers.

helena aguilar mayans x under the pyramids - les champs léthargiques 11

Read the rest of this entry »

Les Champs léthargiques I

La foule des vivants rit et suit sa folie,
Tantôt pour son plaisir, tantôt pour son tourment ;
Mais par les morts muets, par les morts qu’on oublie,
Moi, rêveur, je me sens regardé fixement.
[…]

Moi, c’est là que je vis ! — cueillant les roses blanches,
Consolant les tombeaux délaissés trop longtemps,
Je passe et je reviens, je dérange les branches,
Je fais du bruit dans l’herbe, et les morts sont contents.

Là je rêve ! et, rôdant dans le champ léthargique,
Je vois, avec des yeux dans ma pensée ouverts,
Se transformer mon âme en un monde magique,
Miroir mystérieux du visible univers.

helena aguilar mayans x under the pyramids - les champs léthargiques 1

Read the rest of this entry »