A tyrant Spell has bound me

by ▵under the pyramids▵

The night is darkening round me,
The wild winds coldly blow;
But a tyrant spell has bound me,
And I cannot, cannot go.

[…]

Clouds beyond clouds above me,
Wastes beyond wastes below;
But nothing drear can move me;
I will not, cannot go.

Emily Brontë The night is darkening around me –

Some enchanting images by Helena Aguilar Mayans. The model, Elena wears a dress inspired by Emily Brontë and crafted by The Seamstress of Rohan and an Apsaalooke Talisman in the heart of the Brontë’s moorland.

Helena is very taken with the world of the Brontë sisters. She will be showing from April 1st to May 8th -in the haunting house-museum Can Trincheria– some of her work about these eerie sisters, their work and lives, photographed in the landscape of la Garrotxa. If you find yourself in the Olot area, I invite you to discover both this magnificent town, museum and exhibition.

I will leave you with some words by Spanish author Espido Freire, illustrating perfectly these images and all that is fascinating about Emily Brontë (translated from Spanish by Helena):

In any case, the identification of Emily with the moorlands is so, that we, readers from a distance, have endowed her with the same characteristics of the landscape: ungovernable, unpredictable, sullen, beautiful and cruel. […] Emily results so attractive precisely because she combines both, the delicacy and the brutality, because she maintains an unfathomable mistery around her, because she shows a coherent behaviour till the end and she prefers her loneliness and her world rather than the one of the conventions.

Δ Δ Δ
-m-

f r e n c h

La nuit autour de moi se fait plus obscure,
Les vents sauvages soufflent, plus froids,
Mais un charme tout puissant me lie,
Et partir, partir, je ne le peux.

[…]

Nuages au-delà, nuages au-dessus de moi,
Solitudes au-delà, solitudes plus bas,
Mais nulle désolation ne peut m’émouvoir,
Je ne veux pas, je ne peux pas partir.

Emily Brontë La nuit autour de moi –

Encore de superbes images d’Helena Aguilar Mayans. La modèle, Elena porte une robe inspirée par Emily Brontë et réalisée par The Seamstress of Rohan ainsi qu’un Talisman Apsaalooke en plein cœur de la lande des Brontës.

Helena est fascinée par le monde des sœurs Brontë. Elle exposera du 1er avril au 8 mai -dans l’impressionnante maison-musée Can Trincheria– une partie de son travail sur ces envoutantes sœurs, leur œuvre et leurs vies, photographiées dans la région de la Garrotxa. Si vous vous trouvez dans la région d’Olot, je vous invite à aller découvrir la ville, ce musée et cette exposition.

Je vous laisse avec des mots de l’auteur espagnole Espido Freire, illustrant parfaitement ces images et tout ce qu’il y a de fascinant autour du personnage d’Emily Brontë (traduit de l’anglais) :

Dans tous les cas, l’identification d’Emily avec la lande est telle que nous, distants lecteurs, l’avons dotée des caractéristiques semblables à celles du paysage : ingouvernable, imprévisible, maussade, belle et cruelle. […] Emily en ressort si attirante, précisément parce qu’elle combine à la fois la délicatesse et la brutalité, parce qu’elle maintient un mystère insondable autour d’elle, parce qu’elle fait montre d’un comportement cohérent jusqu’au bout et préfère sa solitude et son monde plutôt que celui des conventions.

Δ Δ Δ
-m-