La Pedra del Diable

by ▵under the pyramids▵

A menhir is a rude monolith set up on end, a great single stone, the base of which is buried deep in the soil. Thus “menhir” seems to be derived from the Welsh or Brythonic maen, “a stone” and hir, “long”.

Recent research has established that these monuments are sepulchral in character, and that they mark the last resting-places of persons of tribal importance, chiefs, priests, or celebrated warriors.

– Lewis Spence – Legends and Romances of Brittany –


It is no secret that I am deeply enamoured with stones. Gemstones, runestones, standing stones … All of them for different reasons. My obsession for gemstomes, their beauty and their properties, was the reason I started creating my Crystal Talismans. With my Runic Amulets, I am pairing my love for the magick of runestones with my admiration for the powerful energy of megaliths.

I discovered the work of Catalan artist Helena Aguilar Mayans a few months ago. I fell in love. Something with her scenery, the mysterious, cold colours and the magic that bathes every image … If you aren’t familiar with her work, you should visit her gallery and her blog right away.

She told me that she knew the perfect location to photograph my amulet. A Menhir. She couldn’t have made me happier. Except when she told me the name of the Monolith : La Pedra del Diable (the Devil’s Stone). Perfection.

Photographs : Helena Aguilar Mayans – Model : Gisela Bu (a fellow runes apreciator)

Δ Δ Δ
-m-

under the yramids x helena aguilar mayans - pedra del diable

– f r e n c h –

Un menhir est un monolithe brut, une grande pierre unique, dont la base est profondément enterrée dans le sol. Il semblerait donc que le mot “menhir” soit un dérivé du Gallois ou du Breton maen, “une pierre” et hir, “longue”.

De récentes recherches ont établi que ces monuments sont de caractère sépulcral, et marquent le lieu de repos de personnes d’importance dans la tribu, chefs, prêtres, ou guerriers célèbres.

– Lewis Spence – Legends and Romances of Brittany –

C’est un secret pour personne que j’ai une affection particulière pour les pierres. Gemmes, runes, mégalithes … Toutes pour des raisons différentes. C’est mon obsession pour les gemmes, leur beauté et leurs propriétés, qui fut la raison d’être de mes Talismans. Mes Amulettes Runiques me permettent d’unir mon intérêt pour le pouvoir des runes avec mon admiration pour l’imposante énergie des mégalithes.

J’ai découvert le travail de l’artiste Catalane Helena Aguilar Mayans il y a quelques mois. Amour. Un je ne sais quoi d’obsédant dans ses mises en scène, ses mystérieuses lumières froides et la magie qui baignent chacune de ses images … Si vous ne connaissez pas son travail, il vous faut absolument visiter sa galerie et son blog.

Elle m’avait annoncé qu’elle connaissait le lieu parfait pour photographier mon amulette : un Menhir. Elle n’aurait pu me faire plus plaisir. Si ce n’est lorsqu’elle me donna le nom du lieu : La Pedra del Diable (La Pierre du Diable). Perfection.

Photos : Helena Aguilar Mayans – Modèle : Gisela Bu (une autre adepte des runes)

Δ Δ Δ
-m-

Enregistrer