Tag: rune

La couronne effeuillée II

J’irai, j’irai porter ma couronne effeuillée Au jardin de mon père où revit toute fleur ; J’y répandrai longtemps mon âme agenouillée : Mon père a des secrets pour vaincre la douleur. J’irai, j’irai lui dire, au moins avec mes larmes : “Regardez, j’ai souffert … ” il me regardera, Et sous mes jours changés, […]

La couronne effeuillée I

J’irai, j’irai porter ma couronne effeuillée Au jardin de mon père où revit toute fleur ; J’y répandrai longtemps mon âme agenouillée : Mon père a des secrets pour vaincre la douleur. J’irai, j’irai lui dire, au moins avec mes larmes : “Regardez, j’ai souffert … ” il me regardera, Et sous mes jours changés, […]

La poussière du jour et la cendre de l’heure

The dust of the hour and the ash of the day Fall down onto our hearts like a bitter rain, As in the fleeting day and ephemeral hour How much love and hope have they put into it! The dust of the day and the ash of the hour Contain our sighs, our wishes and our songs; Every […]

Petroglyphs

I greet the sun! Rising from the darkness, Rising in the day. From the Ginnungagap, Of Yggdrasil ash, In your light, the spire shall grow. In your darkness, the spire shall die. – Wardruna – Dagr –

Nornir

In Norse mythology, the Norns (plural “nornir”) are female beings who rule the destiny of gods and men. They are comparable to the Moirai (also called “The Fates”) in Greek mythology. According to Snorri Sturluson’s interpretation of the Völuspá, the three most important norns are Urðr, Verðandi and Skuld. They come out from a hall standing at the Well of Urðr, the well of […]

Les Champs léthargiques II

La foule des vivants rit et suit sa folie, Tantôt pour son plaisir, tantôt pour son tourment ; Mais par les morts muets, par les morts qu’on oublie, Moi, rêveur, je me sens regardé fixement. […] Moi, c’est là que je vis ! — cueillant les roses blanches, Consolant les tombeaux délaissés trop longtemps, Je […]

Les Champs léthargiques I

La foule des vivants rit et suit sa folie, Tantôt pour son plaisir, tantôt pour son tourment ; Mais par les morts muets, par les morts qu’on oublie, Moi, rêveur, je me sens regardé fixement. […] Moi, c’est là que je vis ! — cueillant les roses blanches, Consolant les tombeaux délaissés trop longtemps, Je […]

You’d speak my name in tongues

You’d speak my name in tongues, you’d holler out in spades Oh, how I wish you could love me again Into the darkness my baby flies, Into the darkness I say goodbye – Kind Dude – Black Butterfly –

New Blood VI

Something new to celebrate the new year.

I don’t want to run to no Hills

I don’t want to run to no hills I can’t seem to summon of the will To recall how to administer the sign I’ve built – without you – King Dude – Silver Crucifix –